Fondation du Professeur AKE-ASSI Laurent

Fondation du Professeur AKE-ASSI Laurent

logo

Rural Universe Network

Cheloides


(14-09-2010)  KOUASSI Brou Mathieu

  7034 

 
Le Professeur AKE-ASSI L et  M KOUASSI Brou Mathieu en mission d herborisation dans le Sud  de la Cote d'Ivoire

Fondation du Professeur AKE-ASSI Laurent

.

 
 
  Le prof AKE ASSI L et M KOUASSI Brou Mathieu, sur la station experimentale d élévage de la pintade sauvage
    Visite des locaux de L Institut par une equipe de BIOTA -OUEST WURZBURG Allemagne
 
 

Apres 63 ans de vie entièrement consacrée a l’étude de la flore tropicale des pays d’Afrique sud saharienne et de Madagascar, M AKE-ASSI Laurent, professeur titulaire de botanique et chercheur a l’Université de Cocody-Abidjan et auteur de plusieurs ouvrages spécialisés dans ce domaine a décidé de créer a l’intention de la postérité une fondation chargée d’assurer la pérennité de son œuvre

La fondation disposera en son sein d’un institut dénommé Institut Africain de Botanique d’Abidjan -INSAB- qui aura principalement pour objet entre autres de :

?mettre à la disposition des étudiants, des enseignants, des chercheurs et des tradithérapeutes du monde entier, l’ensemble de ses travaux et des ouvrages rares et spécialisés dans le domaine de la botanique et l’ethnobotanique,
?préserver un important herbier de plus de 21 200 spécimens représentant pratiquement toute la flore de l’Afrique de l’Ouest. C’est de loin, l’herbier le plus riche du continent africain
?promouvoir davantage l’étude et la valorisation de la pharmacopée et de la médecine traditionnelles africaines ainsi que des plantes alimentaires de cueillette.

Afin de permettre aux usagers de l’INSAB de bénéficier d’une source de documentation le plus large possible l’Institut développera des relations avec d’autres institutions botaniques de réputation mondiale telles que :

Le Laboratoire de Phanérogamie du Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris
Le Jardin Botanique National de Belgique, Meise
The Herbarium, Royal Botanic Gardens, Kew Londres
Missouri Botanical Garden, Saint Louis, Missouri, USA
Les Conservatoire et Jardin Botanique de la ville de Geneve, Suisse
Institut fur Organische Chemie der Universitat Würzburg, Allemagne,(Equipe du Prof G. BRINGMANN, Groupe BASF)


L’Institut travaillera également en étroite collaboration avec l’UFR Biosciences de l’Université de Cocody-Abidjan, notamment le Laboratoire et le Centre National de Floristique, ainsi qu’avec l’UFR Sciences de la Nature de l’Université d’Abobo-Adjamé.

Cette collaboration s’étendra a toutes les universités de l’Afrique de l’ouest et de Madagascar



Rappelons qu’au delà des distinctions académiques, les travaux du professeur bénéficient d’une reconnaissance mondiale qui lui a valu les distinctions honorifiques ci-dessous :

La Médaille de bronze de la Société Nationale Française pour la Protection de la Nature.
Le titre de Docteur Honoris Causa de l’Université de Tuscia, Vterbour(Italie)
Le titre de Commandeur de l’Ordre de l’Arche d’Or des Pays Bas (Grand Master of the Oder of the Golden Ark)
Une décoration au Grade de Chevalier de l’Ordre international des Palmes académiques du CAMES

Sur la base de ses nombreux travaux de recherche, le professeur, est aussi, membre des sociétés savantes ci dessous :

La Société Botanique de France
L’Association pour l’étude taxonomique de la Flore d’Afrique tropicale au Sud du Sahara (AETFAT)
L’Association Scientifique de Cote d’Ivoire
L’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diaspora Africaines
L’Académie Royale Belge des Sciences d’Outre-mer
Le Comite Consultatif de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature et des Ressources.
L’Académie francophone des ingénieurs, UNESCO
La Commission de la Sauvegarde des Espèces de l’Union Mondiale pour la Nature.

A 79 ans, l’héritage du professeur à la postérité constitue une référence qui fait autorité dans le monde de la botanique. Tous les experts dans ce domaine s’accordent a reconnaitre que les œuvres du Professeur AKE-ASSI Laurent relèvent du patrimoine mondial de l’humanité.

Et c’est dans le souci d’assurer la préservation de ce patrimoine qu’a l’annonce de la création de la fondation, le projet a reçu, de manière spontanée, des contributions de personnes physiques, le soutien du groupe pharmaceutique –PHARMA-FINANCE et des promesses de contributions d’organisations sous régionales de développement.

Le BNETD procède actuellement a une étude afin d’assurer la numérisation des archives (herbiers, fichiers des 21 200 spécimens de plantes récoltés des mains du Professeur et documents divers)

L’acte constitutif de la fondation qui permettra de designer les membres fondateurs appelés à gérer sur la durée ce patrimoine est en cours d’élaboration par voie notariée.

 
Additions to the article
 
 
Author´s email:
  • kouassibrou@hotmail.com
  •