Logo "Rural Universe Network"
 Cheloides  
Publisher registered no picture kouassi Brou Mathieu ...
 Login  
User:  i 
Pass:
 German   English   Spanish   French   Portuguese 

Journals by countries

Value chain

  • All Sections

   Africa   Cote d'Ivoire   Cheloides   
 Section : Miscellaneous
  Article N° 4796   
(09-04-2008)  KOUASSI Brou Mathieu     
    
   
  online form  ADD YOUR COMMENT
Psoriasis de la tête

Magnify

Le Psoriasis. Comment le traiter radicalement à partir d'extraits de plantes

Notre démarche aujourd’hui, à la suite des résultats déjà obtenus, est de faire une nouvelle publication sur un protocole de traitement du Psoriasis toujours à partir d’extraits de plantes sélectionnés dans la pharmacopée ivoirienne

 

Le Psoriasis : Comment le traiter radicalement à partir d’extraits de plantes ?



Dans le cadre de nos précédentes publications, nous avons déjà fait part des résultats de nos travaux sur le traitement de l’acné chéloïdienne de la nuque et sur la maladie de Verneuil avec l’utilisation des extraits de plantes provenant de la pharmacopée ivoirienne.

Ces publications sont disponibles sur le site :

Notre démarche aujourd’hui, à la suite des résultats déjà obtenus, est de faire une nouvelle publication sur un protocole de traitement du Psoriasis toujours à partir d’extraits de plantes sélectionnés dans la pharmacopée ivoirienne.

Nos recherches sur le traitement du Psoriasis et sur diverses autres pathologies de la peau (Eczéma purulent et lichenifié, l’Herpès circiné, le Zona, …….) ont débuté depuis 1980 date à partir de laquelle, nous avons commencé à recenser toutes les plantes disponibles et connues dans ce domaine.

Cette démarche nous a valu de sillonner toutes les régions de la Côte d’Ivoire et de nous instruire auprès de toutes les populations locales disposant de connaissances sur le traitement des maladies de la peau en milieu traditionnel.

Notons que la Côte d’Ivoire compte plus de 60 groupes ethniques - chaque groupe ethnique comprenant une dizaine de tribus - repartis sur toute l’étendue du territoire ( 322 000 km2 ).

Dans le souci de parfaire ce recensement, nous avons poursuivi nos travaux par des voyages dans des pays limitrophes de la Côte d’Ivoire où les traditions en matière de tradithérapie sont plus ou moins semblables. Il s’agit du Burkina Faso, du Mali, de la Guinée, du Libéria et de la Sierra leone.

A partir des informations recueillies auprès des populations rencontrées, en particuliers des guérisseurs, des devins et des intervenants dans la filière de la médecine traditionnelle, nous avons constitué une base de données de plantes médicinales assorties des indications précises quant à leur utilisation en milieu traditionnel.

Nous avons aussi bénéficié de la collaboration du Centre National de Floristique de l’Université de Côte d’Ivoire (CNF) où l’expérience du Professeur Aké Assi Laurent nous a été d’une grande utilité dans l’identification scientifique des plantes recensées.

Cette collaboration nous a non seulement permis de bénéficier des immenses connaissances de cet éminent botaniste, mais également d’avoir accès à la documentation d’une richesse exceptionnelle du Centre Africain de Botanique d’Abidjan ( CABA) en création.

A partir de toutes les informations recueillies sur le terrain et auprès d’universitaires de grande renommée, nous avons entrepris un travail de classification des plantes selon leurs pouvoirs thérapeutiques.
Cette classification s’est faite en quatre catégories :

A/ Plantes disposant de pouvoirs bactéricides
B/ Plantes disposant de pouvoirs fongicides
C/ Plantes disposant de pouvoirs vermicides
D/ Plantes polyvalentes alliant des pouvoirs à la fois bactéricide, fongicide, vermicide et anti-inflammatoire

Cette classification nous a permis d’entreprendre les expérimentations qui ont abouti à la mise au point d’un protocole de traitement de l’acné chéloïdienne de la nuque et des préparations qui améliorent le confort des personnes souffrant de la maladie de Verneuil.

Aujourd’hui, notre démarche est de présenter les résultats de nos travaux sur des maladies dues à d’autres types d’agents pathogènes dont le traitement pose toujours le problème des complications dues à une récidive presque toujours inévitable.
.
Il s’agit du monde des champignons pathogènes à l’origine des mycoses et de diverses dermatophytoses dont le traitement est extrêmement difficile avec les moyens thérapeutiques disponibles actuellement et qui reposent dans une grande proportion sur l’utilisation des dermocorticoïdes, des préparations à base d’acide salicylique et de vitamines A ou D. Le recours à la photothérapie est également conseillé.

Le Psoriasis fait partie de cette catégorie de maladie dont la chronicité exige de suivre des soins à vie avec un corollaire d’effets secondaires redoutables.

La plupart des malades que nous recevons et qui souffrent de ce type pathologie ont déjà suivi des traitements en milieu hospitalier avec des fortunes diverses et qui se retrouvent dans la nécessité de nous solliciter en derniers recours.

Les préparations que nous administrons aux patients sont des extraits de plantes obtenus soit par macération soit par décoction ou encore par distillation selon le résultat escompté et le type de maladie auquel nous avons à faire.

De manière plus élaborée nous produisons des crèmes, des lotions, des pommades et des savons pour accompagner l’action de ces extraits.
Les photographies que nous vous présentons ne sont qu’un échantillon des résultats obtenus sur des patients avec lesquels nous n’avons pas encore enregistré de récidive à la suite du traitement administré et dont l’état continue de s’améliorer même longtemps après l’arrêt des applications.

Le traitement, en application strictement local, d’une durée de trois à quatre mois au terme de laquelle le patient est totalement rétabli avec un épiderme totalement « restauré » comme si ce dernier n’avait jamais souffert du Psoriasis auparavant.

Au delà de la guérison même que vous pouvez observer sur les photographies, vous pouvez aussi constater la qualité de la restauration de l’épiderme qui retrouve une pilosité plus accrue par rapport même aux zones de la peau non atteintes par la maladie.

Dans le cadre de nos prochaines publications, nous tenterons d’expliquer le mécanisme subtil et mystérieux par lequel les extraits de plantes agissent de manière sélective et ciblée sur les parties de la peau affectée par la maladie.

Auteur : KOUASSI Brou Mathieu
Phytothérapeute
11 BP 2098 Abidjan 11
Phone 00 225 22 47 16 60
Cel 00 225 07 01 87 46
Email kouassibrou@hotmail.com






 
Additions to the article
 
Author´s email:
  • Email des Autors kouassibrou@hotmail.com

  • More pictures..:
      La tête avant traitement
    Magnify
        la tête après trois mois de traitement
    Magnify
        Le bras avant traitement
    Magnify
        le bras après trois mois de traitement
    Magnify
     
      Eczéma purulent avant traitement
    Magnify
        Eczéma purulent après traitement
    Magnify
        Eczéma lichennifié avant traitement
    Magnify
        Eczéma lichennifié après traitement
    Magnify
     

     
    Classification
     
    Products:
  • Miscellaneous
  •  

     

    #hinweis_freetranslation_de.html

     

    RUN-Search

      
     Cote d'Ivoire 
     Cheloides 
     

    Article N° 

    Products

    • All products and images
    Crops (other species)
    Human beings
    Medicinal Plants
    Miscellaneous
    Trees and wood

     

    For further questions please contact us.
    © Copyright 2005 RUN. All rights reserved.
    Please read the information about legal aspects.

    In case you do not have Acrobat Reader, you can download it from here