logo

Rural Universe Network


KMS DRC  (07-03-2013)  Ir. (M.Sc.). Patience FALASI BANGA

  8143 

 
 
formulaire on-line  COMMENTER L'ARTICLE  
Le boeuf attaqué par des furoncles

Magnifier

Les furoncles chez les bovins

Des éruptions cutanées telles que (gale, streptothricose, démodécie, mycoses, abcès externes) peuvent apparaitre sur quelques têtes de bétail. Voici quelques conseils venant de l’expert

 

01 ID of the request in RUN:

8079

03 Name of the expert:

Ir. Jean Paul Kabongo

04 Email address of expert:

jpkabon2005@gmail.com

06 Profession of Expert:

Ingénieur zootechnicien à l'INERA

07 Organisation of expert:

INERA RDC

08 Practical experience:

5 ans

09 Diagnosis:

Des éruptions cutanées telles que (gale, streptothricose, démodécie, mycoses, abcès externes) peuvent apparaitre sur quelques têtes de bétail. Ces éruptions peuvent donner lieux au furoncle qui est une inflammation aiguë du follicule pileux (formation arrondie à l'intérieur de la chair et dans laquelle est implanté le poil) associé à un abcès (amas de pus formant une poche au sein d'un tissu), qui se caractérise par un renflement rouge et douloureux. Un furoncle peut apparaître n’importe où, mais il survient le plus souvent dans le dos, le cou. La principale cause de leur éclosion dans un troupeau est la transmission d'un animal contaminé à l'autre. Lorsque le furoncle est plus avancé dans son évolution, une pointe pustuleuse apparaît; il peut alors devenir mou et se drainer spontanément. Pour confirmer un diagnostic, prendre un grattage de la peau de la zone infectée.

10 Practical Instruction:

1.Contactez un vétérinaire locale si vous voyez des symptômes suivants sur l’animal : la présence sur la peau, de petites papules rouges et d’un érythème ; des zones très irritantes et égratignées par les grattages et les morsures. la chute des poils, l'apparition de croûtes, l'épaississement et le plissement de la peau peuvent aussi être observés. Le vétérinaire locale vous donnera plus de détails sur la prévention et le contrôle de cette maladie.

2.La lutte contre les furoncles est essentiellement chimique. L’application cutanée topique dorsale (pour on), qui consiste en l’utilisation d’un acaricide qui, déposé sur la peau, a le pouvoir de se répartir sur tout le corps et de diffuser dans la peau, est plus conseillée. En effet, il a l’avantage d’être appliquer la où le problème du manque d'eau se pose avec beaucoup d’acuité. Aussi, c'est une méthode simple, rapide, facile et qui ne nécessite aucun équipement. Elle évite le stress et les traumatismes aux animaux.

3.Il est indispensable que tous les animaux d’un troupeau soient traités, car un seul animal échappant au traitement permet la persistance de la maladie dans le troupeau.

4.Certains acaricides n’ont pas véritablement d’action sur les œufs des acariens, il importe d'effectuer toujours un second traitement sept à dix jours après le premier ; d’autant plus que la lutte contre les acariens est essentiellement chimique.

5.Il faut continuer la surveillance des animaux après la guérison, car souvent certains animaux ne sont blanchis qu’en apparence. Aussi, les échecs thérapeutiques peuvent être observés et sont souvent le résultat d'un traitement insuffisant.

6.Pour les animaux maintenus en stabulation dans des locaux, il faut désinfecter ceux-ci et rendre le milieu ambiant le plus hygiénique possible.

7.Après avoir travaillé avec des bovins atteints, nettoyer l’équipement utilisé avec un désinfectant, lavez-vous bien les mains et lavez aussi vos habits.

8.Une bonne alimentation, riche en vitamines A et B et en Oligo-éléments, est une efficace mesure d'accompagnement du traitement.

9.Ces mesures sont facilement applicables dans le système d'élevage sédentaire ; par contre, elles sont difficiles, voire impossibles à appliquer dans les types d’élevage avec animaux en divagation.

Et si le problème se pose ailleurs dans le milieu, il faudrait recommander à vos collègues éleveurs de faire le même traitement que vous.

11 Conditions for success:

Si les directives sont suivies correctement.

12 Conditions for failure:

Si les directives sont ignorées.

13 Expected short term effect:

L’éleveur améliorera les résultats de sa production.

14 Expected mid-term effect:

Le nombre des animaux infectés sont maitrisées et réduites

15 Expected long-term effect:

Bonnes productions

16 How common is the problem:

très commun

17 Importance:

l'un des principaux problèmes

18 Since when is it known:

plus de 20 ans

19 Tendency:

invariable

20 Geographic extent:

partout

21 IDs of similar cases in RUN:

7919

this is the answer to id: 8079
 
Classification
 
Afrique Congo, Rép. Dem. Journal:KMS DRC
 
Section:
  • Protection et la santé
  •   Produits:
  • Bovins
  •  
     
    Suppléments à l'article
     
     
    Email de l´auteur:
     Email des Autors pfalasi@inera-drc.org